Outils et supports

Nouvelle version du logiciel de travail collaboratif Simple CRM

image7

Simple CRM annonce la présence dans ses versions 7 et 7.1 d’un nouvel outil permettant d’adapter le logiciel CRM sur mesure, passant ainsi du statut de CRM généraliste, à logiciel CRM métier. 

Un changement de cap dans l’offre des services qui passera aussi par le CRM « sur mesure » et les partenaires intégrateurs certifiés

Face au défi de la mutation de son business model, par l’intégration de la notion de conseil, Simple CRM a décidé de revoir également  la stratégie de personnalisation de son outil : « Lorsque nous avons pris la décision d’offrir plus de services, nous avons décidé de le faire via des ressources internes, mais aussi et surtout via un réseau de partenaires certifiés. En dialoguant avec de futurs partenaires, nous avons découvert une forte envie, de la part des intégrateurs, de pouvoir créer des modules complémentaires pour Simple CRM. Nous avons donc créé Simple Studio, qui permet d’adapter en profondeur l’outil aux besoins des clients. », explique Marie Winandy, responsable BDU (Business Development Unit).

Le point fort de Simple Studio est l’assurance que tous les développements réalisés pour la version 7 de Simple CRM seront compatibles avec toutes les versions suivantes. « La maintenance applicative est réellement ce qui fait peur aux intégrateurs. Certains ont connu des expériences douloureuses avec d’autres solutions qui, une fois mise à jour, se révélaient incompatibles avec les développements sur mesure que ces intégrateurs avaient vendu à leurs clients. La technologie proposée par Simple Studio assure une totale compatibilité dans le temps, sans travail de maintenance complémentaire. », explique Wladimir Cousew, CTO.

IMAGE7

Simple CRM 7.0 et supérieur, c’est aussi et surtout une nouvelle interface graphique et l’annonce d’une version en mode déconnecté pour cet été

C’est le premier changement d’IHM pour Simple CRM, un changement qui fut salué positivement par les clients et qui annonce également l’arrivée, à l’été 2018, d’un client léger, qui permettra de travailler depuis un téléphone, une tablette ou un ordinateur en mode déconnecté : « Le réel défi était de proposer un client léger qui stocke les données en format chiffré. En effet, à quoi bon stocker les éléments de nos clients dans un cryptage en 1024 bits côté serveur, si le vol d’une tablette donne accès libre à une copie des données. », explique Brice Cornet, CEO de Simple CRM.

Ce mode déconnecté est tout sauf innocent dans la stratégie de l’éditeur.

En effet, des investisseurs privés américains ont ouvert la porte de la SiliconValley à Simple CRM, qui travaille depuis quelques mois à l’américanisation de sa solution. Le fait de proposer un client léger fonctionnant sans connexion internet permettra à la startup de se positionner sur le marché émergeant indien qui souffre, dans de nombreuses régions du pays, d’un manque de stabilité des accès web : une opportunité jugée primordiale pour les têtes pensantes du jeune éditeur, les marchés émergents étant les géants économiques de demain.