comprendre les termes

Pourquoi devriez-vous devenir auto entrepreneur ?

Devenir auto entrepreneur offre son lot d’opportunités et d’avantages. Alors en quoi consiste cette structure particulière, et quels sont ses atouts ? Pourquoi pourriez-vous tirer des bénéfices à vous engager sur la voie du free-lance ? On vous explique tout au cours de cet article, n’hésitez donc pas à le parcourir !

Devenir auto entrepreneur, la simplicité même

Il n’y a rien de plus simple que de devenir auto entrepreneur, puisqu’il suffit de se rendre sur le portail des auto-entrepreneurs ou bien de passer par une société spécialisée sur la question, telle Espace-autoentrepreneur.com. Il s’agit de remplir un formulaire renseignant votre identité, vos coordonnées et vos moyens de contact, ainsi que la nature précise de la profession que vous souhaitez exercer.

C’est ce type d’activité qui déterminera à quel centre de formalité des entreprises ou CFE vous serez affilié. Dès la réception de votre numéro de SIRET, vous serez autorisé à commercialiser vos services et vos produits, donc à produire des factures relatives à ce que vous proposerez à vos clients.

Notez qu’il est tout aussi simple de réaliser une cessation d’activité, puisqu’il vous faut là aussi remplir un formulaire en ligne, sans oublier de régler vos dernières cotisations sociales. En résumé, il n’est même pas nécessaire de se déplacer pour créer ou mettre fin à une auto-entreprise.

La micro-entreprise et ses avantages

Bien sûr, devenir auto entrepreneur vient avec son lot d’atouts qu’il convient de ne pas négliger. En voici une liste non exhaustive :

  • Le statut est cumulable avec un poste de salarié dans une entreprise privée ou bien dans la fonction publique. Cela signifie qu’il est possible pour des actifs d’entamer une reconversion professionnelle sans se couper de leur source de revenus principale. C’est aussi le moyen d’assurer des revenus complémentaires, puisqu’il offre la possibilité d’exercer une activité en parallèle de son métier premier.
  • La TVA ne s’applique par pour les auto-entrepreneurs, cela signifie qu’ils n’ont pas à la reporter sur le prix de leurs produits ou de leurs services. Par rapport à leurs concurrents, ils peuvent donc proposer des prix inférieurs et bénéficier d’un avantage compétitif.
  • Les règles pesant sur le statut sont considérablement allégées. Par exemple, l’auto entrepreneur a le choix entre déclarer son chiffre d’affaires tous les trois mois ou tous les mois, selon ses préférences.

Il est donc très intéressant d’être micro-entrepreneur, notamment en termes de fiscalité. D’autant plus que cela va de pair avec une gestion relativement simple de la structure, contrairement à une autre entreprise plus encadrée et à l’administration plus lourde, comme l’EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée). Vous pouvez consulter Mr-entreprise.fr pour en savoir plus sur les différentes structures existantes.

Pourquoi les règles de l’auto-entreprise sont-elles allégées ?

Ce statut a été créé par l’Etat afin de dynamiser le marché du travail. C’est pourquoi, outre l’extrême facilité avec laquelle il est possible de devenir auto entrepreneur, sa gestion et son administration sont tout aussi simples à mettre en œuvre. On peut ainsi relever différents points :

  • Il faut tenir un cahier de recette à jour, à des fins de comptabilité. Il faut également tenir un carnet d’achat si des achats doivent être réalisés dans le cadre de l’activité.
  • Il faut également déclarer le chiffre d’affaires de l’auto-entreprise pour qu’il serve de base au calcul des cotisations sociales et fiscales.
  • Ce chiffre d’affaires ne doit pas excéder 70 000 euros dans le cadre d’une activité de services, et 170 000 euros dans le cas de revente de marchandises.

Vous l’aurez donc compris, la flexibilité est le maître mot en ce qui concerne ce régime spécifique. Voilà pourquoi il peut s’avérer intéressant de se lancer dans l’aventure, quitte à ne le faire que pour un certain temps.