technologie

Les métiers de l’informatique éligible pour le portage salarial

Actuellement, à l’ère de la technologie, l’informatique est un secteur qui promet et que beaucoup ont choisi pour en faire leur carrière dans le cadre du portage salarial. Un secteur plutôt large en matière d’opportunités, beaucoup de spécialisations sont accessibles pour devenir des techniciens de renom dans plusieurs domaines.

Le portage salarial comme plateforme

Né en 1980 aux États-Unis, cette plateforme dans laquelle le salarié porté, la société de portage et l’entreprise cliente sont les principaux acteurs, a traversé les frontières pour arriver en France et, qu’actuellement, elle est le vent en poupe. Ce dispositif est une aubaine pour les jeunes diplômés voulant exercer dans un concept plus « libre », pour les cadres expérimentés qui aspirent à une plus grande indépendance dans leurs prestations, mais aussi pour les jeunes retraités qui veulent améliorer leurs revenus.

Plusieurs jeunes et moins jeunes évoluent dans cette plateforme en tant que consultant informatique en portage salarial. Ils auront alors plus de latitude à remplir leurs missions en prospectant eux-mêmes leurs clients et définissant également les modalités : dispositions, délai et autres. Mais surtout, ils bénéficieront d’une garantie avec un salaire comme les salariés classiques, de même que les autres avantages y rattachés, entre autres les allocations et des formations.

Les domaines de prédilection

En tant que consultant informatique, des missions spécifiques leur sont confiées et ils peuvent exercer ses connaissances dans le domaine de l’expertise sectorielle, entre autres la banque ou les sociétés de distribution, mais également dans l’expertise fonctionnelle comme le marketing, la finance ou la production. Sachez que pour bien évoluer dans ce secteur, il aura à maîtriser des techniques générales et spécialisées, en l’occurrence l’informatique, l’électronique et la télécommunication, mais il doit également avoir une certaine aisance en relations humaines.

Des missions générales ou spécifiques peuvent être remplies par les consultants informatiques, selon les formations qu’ils ont suivies. On peut alors citer l’édition de logiciels, la gestion des informations, l’audit et/ou le consulting technique, la sécurisation des données, le diagnostic des technologies, la création et la personnalisation des systèmes de traitement de données et autres.

La formule « indépendant » comme leitmotiv

Si certains choisissent de faire du portage salarial une plateforme de transition entre « être employé » et « devenir auto-entrepreneur », beaucoup l’adoptent pour sa formule « indépendant » en combinant le statut de salarié et celui d’un autonome. Ainsi, pour devenir indépendant sans pour autant s’occuper des charges administratives et juridiques qui incombent un entrepreneur, cette formule est parfaite.

Avantageuse, oui, cette formule permet ainsi de ne pas s’occuper de la gestion administrative, mais de se focaliser sur ses missions. C’est une solution pour exercer en toute liberté ses activités tout en bénéficiant du statut d’un salarié, et l’informatique est un domaine parfaitement adapté à la formule, en citant quelques spécialités, autres que le consultant informatique, à savoir le développeur informatique, le webdesigner, le l’architecte réseau, les techniciens en software et hardware, les spécialistes en Big Data, en réalité virtuelle ou en informatique décisionnelle.