Articles

Diagnostic de la pénibilité au travail : adressez-vous à un spécialiste

diagnostic penibilité

La pénibilité au travail peut se définir comme l’ensemble des différents facteurs susceptibles de provoquer certaines situations dangereuses pour la santé de vos employés. Ces risques peuvent être d’ordres physiques tels que le manque d’ergonomie sur un poste de travail donné ou l’inconfort de l’employé dans la réalisation de sa tâche. Il peut également s’agir d’un risque psychosocial impliquant du stress et d’autres maladies plus ou moins graves.

En tant que chef d’entreprise, vous êtes obligé de procéder à un diagnostic de la pénibilitéafin d’identifier les éventuels risques auxquelles s’exposent vos employés au travail. Cette opération nécessite le recours à l’expertise d’un professionnel en la matière qui sera le seul à pouvoir garantir les résultats des analyses réalisées.

Pénibilité au travail : que signifie ce terme ?

Selon le Code de travail, il existe certains rythmes de travail qui peuvent rendre pénible les travaux de vos employés.

Il peut s’agir d’un travail répétitif qui sollicite les membres supérieurs sous une cadence contrainte et à une fréquence élevée, un travail de nuit ou bien un travail posté avec une en équipe successive alternante.

Parmi les facteurs de risques impliquant la pénibilité au travail, on compte également les contraintes physiques marquées, intégrant par exemple les postures qui forcent les articulations. Sans oublier les travaux de manutentions manuelles qui exigent de l’effort physique poussé (levage, traction, poussé, etc.).

Pour finir, il faut citer les vibrations mécaniques qui sont transmises aux bras, aux mains ou encore à l’ensemble du corps. Sans oublier les températures extrêmes, l’exposition aux produits chimiques dangereux, les bruits, ou les activités réalisées en milieu hyperbare, etc.

Quid du diagnostic pénibilité ?

Le diagnostic pénibilité est une opération donc le but est d’évaluer l’exposition de vos salariés à ces différents facteurs de risques dans l’exécution de leurs tâches au quotidien.

Rappelons que, pour chacun des facteurs de pénibilité mentionnés ci-haut, le Code de Travail précise un certain seuil d’exposition à ne pas dépasser.

Pour connaître le niveau d’exposition de vos salariés à des travaux plus ou moins pénibles, vous devez vous fier à un professionnel dans le domaine. Ce dernier va recueillir toutes les informations relatives à leur condition de travail pour mettre en place les actions adéquates.

Que se passe-t-il après un tel diagnostic

Suite à une telle opération, si le professionnel évoque que si les facteurs de pénibilité vont au-delà d’un certain seuil, la loi vous oblige donc à mettre en place des mécanismes de compensation au profit des salariés concernés. L’audit de pénibilité doit en effet être suivi d’une négociation visant à instaurer des actions préventives. Le but est soit de réduire l’exposition à ces facteurs, soit d’aménager les postes de travail selon les normes en vigueur, soit encore d’améliorer les conditions de travail de vos employés sur le plan organisationnel.