Campagne marketing

Les 10 métriques SEO que vous devez suivre régulièrement

steerfox_track

Que vous soyez un débutant ou un expert évoluant dans une agence média, les résultats de votre stratégie référencement apparaissent sur la longueur et non pas du jour au lendemain. Mais comment savoir si les techniques que vous êtes en train d’utiliser sont en train de donner leur fruit ? Votre stratégie SEO doit s’appuyer sur le référencement SEO naturel d’abord car 85% des internautes cliquent sur les résultats organiques avant les liens payants.

Les 10 métriques suivantes sont utiles pour suivre les progrès de votre présence sur le web lorsqu’il s’agit de recherches organiques. Utilisez-les pour améliorer vos résultats et adapter votre stratégie :

  1. Le Rang :

Suivez votre visibilité organique correspondant aux mots clés à travers lesquels vous désirez être retrouvé lors des recherches. Suivre ce paramètre quotidiennement vous permettra de réaliser l’amélioration (ou pas) de votre présence web.

  1. Les mots clés uniques :

Combien de mots clés uniques sont utilisés pour trouver votre entreprise/produit par mois ? Si ce nombre est en hausse c’est que de plus en plus de mots clés uniques sont utilisés sur les moteurs de recherche pour vous retrouver. Il s’agit de l’index de découverte. Repérez ces mots clés et ajoutez-en d’autres chaque mois pour générer plus de trafic qualifié.

  1. Les Backlinks :

Êtes-vous en train d’améliorer le nombre et la qualité des liens qui pointent vers votre site continuellement ? Ce nombre devrait augmenter au fur et à mesure de votre optimisation de contenu à travers les blogs, les communiqués de presse et les études de cas. Le texte d’encrage et l’autorité du nom de domaine qui pointent vers votre site ont un effet important sur la qualité de vos backlinks.

  1. Les Pages indexées :

Est ce que le nombre de pages web relatives à votre e-présence augmente ou baisse dans l’index de Google ? Plus vous avez de pages indexées et plus vous créez des opportunités d’être retrouvé. Par exemple, il est difficile de vous positionner pour 100 mots clés si vous ne disposez que de 5 pages indexées sur Google. Si vous optimisez votre stratégie en ajoutant des articles de blog, de nouvelles pages web et des communiqués de presse régulièrement, votre compteur d’index augmentera certainement.

  1. Les signaux sociaux :

Google et Bing prennent en considération le facteur signaux sociaux dans leur algorithme de recherche pour déterminer la pertinence et le rang. Il s’agit de métriques telles que :

  • les Likes, les commentaires ou les partages sur Facebook
  • les tweets et les retweets de twitter
  • les partages de LinkedIn
  • les partages et les +1 de Google+
  • et tout ce qui peut apporter un backlink supplémentaire vers votre page web

De nombreux outils vous permettent de suivre le nombre de signaux sociaux relatifs à vos profils, blogs, etc…

  1. La baisse du trafic :

Suivre le trafic de votre site régulièrement est très important. Avez-vous plus de visites organiques ou ce sont les sites référents qui vous rapportent le plus de visiteurs ? Ou avez-vous peut être des retombées plus importantes à travers vos profils sociaux ? Suivre ces métriques peut vous aider à comprendre et à améliorer vos stratégies de contenu et de référencement.

  1. Les conversions organiques :

Il est important de déterminer le nombre de visiteurs qui ont effectué des actions sur votre site. Quels sont les mots clés qui rapportent le plus de visiteurs ? Quels mots clés rapportent le plus de visites uniques ? Est-ce que votre taux de conversion augmente au fur et à mesure de la progression de votre stratégie d’achat de trafic internet pour plus de visibilité ?

  1. Les parts de marché organiques :

Votre part de marché organique est calculée sur la base du nombre de mots clés sur lesquels votre entreprise veut être référencée organiquement. Calculez le volume de recherche de ces termes, votre rang puis trouvez le nombre de visiteurs que vous recevriez si vous vous placez dans le top 3 des résultats de recherche.

  1. La valeur de recherche organique :

Quel est le prix du résultat de votre référencement organique comparé à ce que vous auriez payé si vous aviez eu recours à Google AdWords ? Cette métrique vous permet de contrôler votre budget pour le référencement.

  1. Les mots clés dédiés et les mots clés non-dédiés :

Combien de mots clés sont dédiés à votre activité ? Si plus de 95% de votre trafic organique découle des mots clés dédiés, c’est que votre entreprise a un problème de visibilité. Le but serait d’augmenter le trafic à travers les mots clés non dédiés en ajustant votre contenu marketing.